Bienvenue à tous sur ce blog qui offre une entrée vers l’univers illimité de l’enfance. Aurélie, 40 ans, je suis une ancienne Working Girl qui a multiplié les heures de boulot et les grandes responsabilités pendant dix ans de direction d’hôpital. Par chance, la vie m’a offert de donner naissance à un enfant pas comme les autres. J’ai mis du temps à comprendre qu’il m’ouvrait une voie extraordinaire vers ma plus profonde vocation : contribuer à révéler l’humain dans ce qu’il a de plus magnifique. J’ai à coeur que puisse être un jour révélé en chaque être son potentiel exceptionnel. Pour cela, un long parcours est nécessaire en direction de soi, des autres, du monde, de l’art et de la nature. Mais une fois que nous prenions conscience d’être une partie de cet univers, l’avenir nous appartient.

Mon petit Tristan présente des troubles du comportement qui l’empêchent de vivre une enfance tout à fait comme les autres et qui ont bloqué son intégration à l’école. Il a développé une sorte de phobie scolaire et a dû cesser de fréquenter l’école. Nous avons avec son papa déployé toute notre énergie pour l’aider à sortir d’une détresse qui l’habitait et intensifiait ses troubles, le rendant agressif, colérique et incapable de se conformer à un cadre. Nous avons constitué une équipe de professionnels qui l’accompagnent dans sa socialisation et l’aide à mieux vivre sa différence.

De mon côté, j’ai essayé de mettre en pratique l’expérience que j’ai pu accumuler par sept ans de méditation, trois ans de sophrologie et trois ans de yoga auprès de pratiquants aguerris, pour tenter de comprendre mon enfant et de l’aider à trouver le chemin du mieux-être. Sans ces pratiques, je ne sais pas comment j’aurais supporté les attitudes de ceux qui ignorent les troubles de l’enfance, mes remises en causes personnelles en tant que maman, l’incompréhension face à un enfant qui réagit a priori irrationnellement mais en réalité avec son propre langage et ses propres codes.

J’ai beaucoup appris. J’apprends encore chaque jour auprès de lui. J’essaie de comprendre sa différence, et de lui donner les outils qui lui permettront demain de parvenir à vivre en harmonie avec lui-même et avec les autres.

Après une année de totale déscolarisation, mon fils réapprend pas à pas le chemin de l’école. Avec de grandes victoires qui alternent avec d’indicibles moments de désespoir. La connaissance réelle de son problème n’est à ce jour pas établie. Après un premier diagnostic de trouble du spectre autistique, les professionnels se tournent aujourd’hui plutôt vers une hypothèse de haut potentiel ayant entraîné des comportements de type autistique.

Peu importe la catégorie dans laquelle on le mettra. Et tant mieux s’il ne rentre dans aucune. Ce que j’ai surtout retenu de ces années de combat, c’est à quel point mon enfant avait un potentiel illimité. Comme tous les enfants, différents ou pas : de façon inné, ils ont tous un potentiel d’intelligence, de curiosité, de sensibilité, et surtout d’amour et de compassion.

L’idée de ce blog n’est surtout pas de donner une recette à suivre car à mon sens il n’en existe pas. Et puis nul ne peut se prévaloir d’être un parent exemplaire. Ce sont nos doutes et nos questionnements qui nous sauvent.

Avoir un enfant différent oblige à s’interroger au-delà des limites, à puiser à l’intérieur tout ce qu’il y a de meilleur pour trouver des réponses, innover, rompre avec certains principes qui fonctionnent peut-être avec la plupart des enfants mais pas lorsqu’ils sont différents. J’y ai alors consacré un temps considérable, j’ai lu parfois jusqu’à plus d’heures des ouvrages de tous horizons, expérimenté de multiples choses. Et j’ai travaillé sur moi, à un point que je n’aurais jamais effleuré si mon enfant avait été un enfant normal, qui va à l’école, a des copains, joue dans sa chambre avec ses jouets.

Alors l’idée est de vous donner un peu de tout ce que j’ai pu rassembler comme informations, de tout ce que j’ai pu expérimenter sur moi comme sur mon enfant. Et j’espère que vos commentaires seront multiples, pour faire évoluer ensemble nos façons d’être parents.

Car les enfants portent en eux une richesse infinie, nous nous devons de tout faire pour qu’ils puissent y avoir accès et l’exprimer. A bientôt pour vous lire !