apprendre-bonheur-enfants

Oui je sais je l’ai déjà dit mais je le répète encore : le bonheur cela s’apprend et se pratique ! C’est même une question d’entraînement mental à la portée de chacun d’entre nous. Et tout comme l’enfant apprend à marcher, à vivre en communauté, ou encore à développer son goût de l’effort pour parvenir à des réussites, il peut apprendre à cultiver des graines de bonheur. Alors je vous livre quelques idées pour vous aider à accompagner au mieux les enfants dans ce qui devrait être le premier apprentissage de la vie : être heureux !

Dans le cerveau se trouve une zone du bonheur appelée précunéus, logée dans le lobe pariétal du cortex cérébral. Le volume de cette partie du cerveau révèle notre aptitude au bonheur et regroupe en réalité trois dimensions que sont les émotions, la perception de apprendre le bonheur aux enfants

Tout au long de notre vie, nous pouvons renforcer les connexions neuronales favorables au bonheur, la méditation en est un des meilleurs exemples puisqu’elle peut modifier jusqu’à la structure même du cerveau. Vous pouvez en apprendre davantage sur ce sujet dans mon article La méditation pour les enfants : apprendre à cultiver le bonheur et à connaître son espritet n’oubliez pas qu’en communiquant votre mail, je vous offre gratuitement mon Guide de Méditation pour Enfants, mais nous y reviendrons à la fin de l’article !

Mais revenons au postulat : Le bonheur est un choix que nous pouvons tous faire. Ainsi, les enfants peuvent apprendre à avoir une attitude face à la vie qui favorisera leur sérénité, leur confiance et leur bien-être. Ils peuvent découvrir qu’ils sont maîtres de leur état d’esprit et que cela leur permettra de vivre pleinement leur vie, d’augmenter leur niveau d’optimisme, de se sentir en paix avec eux-mêmes et d’avoir des relations humaines épanouissantes.

Alors, tout bien réfléchit, avons-nous un rôle d’éducateur plus important que celui d’enseigner le bonheur à nos enfants ? Si vous êtes comme moi convaincu que cet enseignement est indispensable, voici un article qui j’espère vous aidera…

1- Une phrase positive par semaine pour inspirer le bonheur aux enfants

Certains s’inspirent de citations de personnes célèbres, d’autres vont préférer les mantras. Lorsque je bois une tasse de mon Yogi Tea, sur le sachet figure une petite phrase qui va inspirer ma journée. Aujourd’hui j’ai cueilli cette magnifique vérité : “Donnez de l’amour et vous en recevrez en retour”. Hier, comme un écho au message que j’essaie de porter à travers ce blog, j’ai été enchantée de boire mon thé avec la phrase “Votre potentiel est infini”. Ces phrases sont de petites lumières qui éclairent notre chemin. En les répétant, nous alimentons notre esprit de pensées positives qui vont nous aider à cultiver un état d’esprit joyeux et ouvert.

parler de la joie et du bonheur aux enfants

Pourquoi ne pas nourrir nos enfants de pensées positives ? Pour les encourager à développer des pensées et des émotions positives, je vous propose de choisir chaque semaine une citation inspirante, d’inviter l’enfant à la décorer puis de l’accrocher à la maison, à un endroit où toute la famille pourra en profiter ! Ce sera aussi un joli rituel de complicité, chacun pourra découvrir la phrase de la semaine, échanger à propos de son contenu et bien sûr admirer le dessin que l’enfant aura fait pour la mettre en valeur.

J’ai donc préparé 30 cartes de citations à compléter par des dessins, des couleurs, des gommettes, de la peinture, du collage, selon l’imagination de votre enfant ! Vous pouvez les imprimer en format carte ou ajuster à la page si vous préférez les imprimer en A4.

Le dossier des 30 cartes est à télécharger ici gratuitement !

2- Encourager les enfants à “Arroser les graines de bonheur”

Pour aider votre enfant à apprendre à être heureux, il est important de lui parler du bonheur en lui expliquant ce qu’est le bonheur et comment l’entretenir :

Vous pouvez lui expliquer que son cœur est comme un grand jardin. A l’intérieur se trouvent toutes sortes de graines qui ne demandent qu’à pousser. Certaines donneront de mauvaises herbes. Ce sont les graines de la colère, de la jalousie ou de la peur par exemple. D’autres au contraire donneront de magnifiques fleurs, avec des couleurs magnifiques et un parfum agréable ! Ce sont les graines de l’amour, de la générosité, de la joie, de la paix intérieure…

aider enfant être heureux

L’enfant est comme un jardinier, c’est à lui d’arroser les bonnes graines, en essayant d’avoir toujours de belles pensées de joie, d’amour, de générosité et de paix intérieure dans sa tête. Lorsqu’une pensée négative traverse son esprit, proposez-lui de la chasser pour ne pas la laisser pousser dans son cœur.

Evidemment, ne lui reprochez jamais ses mauvaises pensées, ce serait contre-productif ! Et puis nous avons tous des progrès à faire, n’est-ce pas ? Mais peut-être pouvons-nous encourager les enfants à prendre l’habitude d’en parler, de les verbaliser, pour les transformer plutôt que de les laisser germer en silence. Les enfants ont un potentiel immense en matière de bonheur, alors encourageons-les ! Demandons-leur comment pourraient-ils chasser ces pensées négatives qui ne sont pas bonnes pour leur bonheur. Il est important qu’ils puissent vraiment ressentir qu’ils ont la capacité d’agir sur leurs propres pensées et sur leurs propres émotions…

enfant cultiver bonheur joie epanouissement

Imaginons que votre enfant se dispute avec un camarade et qu’il est donc très en colère. Aidez-le à trouver des solutions pour calmer cette colère et mettre de la joie dans son coeur : amenez-le à proposer de lui-même de revenir parler avec ce camarade pour s’expliquer, à observer combien cette amitié lui fait du bien et combien elle est précieuse, à prendre conscience que peut-être sans le vouloir, il a pu blesser cet ami et que cela lui permettra d’agir différemment la prochaine fois… Aidez-le à cheminer et à prendre l’habitude de ne pas ressasser les idées noires car cela n’apporte aucune solution. Il faut chercher des solutions aux problèmes plutôt que de tourner autour !

Faites-lui remarquer le plus possible lorsqu’il agit dans le bon sens : « Je vois que tu es très souriant et plein de mots gentils aujourd’hui, c’est merveilleux, tu me donnes envie de sourire à moi aussi alors je te remercie ! » et pourquoi pas le féliciter pour sa bonne humeur !
Soyez à l’affût et remarquez tout ce que votre enfant fait de bien : “j’ai entendu que tu avais pris le temps d’écouter ton ami, c’est très généreux de ta part… Tu as remercié la dame avec beaucoup de gentillesse, elle semblait très heureuse !”
J’ai déjà détaillé tout cela dans mon article Parents-enfants : 21 jours pour améliorer le comportement et apaiser la relation dans lequel j’explique pourquoi le renforcement positif est une méthode si efficace alors que la méthode punitive est désastreuse ! alors allez voir pour en savoir plus !

3- Montrez l’exemple, soyez heureux !

Je vous vois déjà lever les sourcils et vous dire “mais oui bien sûr, rien de plus simple !”. Je sais que ce n’est pas simple. Mais c’est peut-être plus accessible qu’on ne le pense bien souvent. Et surtout, il n’y a pas de meilleure méthode pour apprendre le bonheur à son enfant que d’être soi-même heureux et rayonnant. 

enfants bonheur pour parents

L’enfant agit davantage par mimétisme que par l’appel à la raison. Il va naturellement imiter votre ton de voix, votre regard, vos gestes, vos intentions. Et comparativement, toutes vos bonnes paroles n’aura qu’un effet très limité voire inopérant ! Il est prouvé par exemple qu’un enfant dont les parents ont simplement la tentation refoulée de le taper lorsqu’il désobéit peut devenir un enfant qui tape, simplement parce qu’il va prolonger le geste inachevé de ses parents…

Alors apprenons chaque jour à progresser dans le bonheur pour montrer l’exemple : dites bonjour avec un grand sourire le matin, soyez calme et cessez de vous énerver pour des petites choses sans importance, efforcez-vous de laisser les soucis du travail de côté en rentrant et d’être plus disponible dans l’instant présent. Et surtout prenez du temps pour vous, autant que nécessaire, pour qu’une fois à la maison votre cœur ait l’énergie d’être joyeux.

parents enfants bonheurAu début, ce comportement vous semblera très artificiel. Mais peu à peu, vos propres connexions neuronales vont se modifier (il faut 21 jours selon les études scientifiques !) et votre attitude positive deviendra tout à fait naturelle. Vous en verrez les bénéfices non seulement pour vous mais aussi pour toute la famille alors tentez l’expérience !

Manifestez de l’amour à vos enfants mais aussi à votre conjoint si vous êtes en couple et à vos amis… Soignez vos mots, soignez le ton avec lequel vous parlez à ceux que vous aimez, soignez la qualité des moments que vous créez avec eux… Car l’enfant épie chacune de nos attitudes, rien ne lui échappe et tout est enregistré et sera un jour ou l’autre copié alors autant qu’il copie le modèle le meilleur qui soit ! Observez-vous pendant plusieurs jours, écoutez ce que vous dites et le son de votre voix, prenez conscience de la façon dont vous portez vos regards… Observez-vous, vous découvrirez beaucoup de choses qui vous surprendrons, je n’en doute pas ! Ne soyez pas dur avec vous, soyez lucide mais bienveillant, l’important c’est de progresser, c’est ce que vous dites à votre enfant, n’est-ce pas ?

Et enfin, apprenez à exprimer vos émotions et vos pensées positives, même si au début c’est un peu difficile : partagez les moments de joie !

apprendre bonheur enfantsRacontez à votre enfant un bon moment que vous avez passé au travail plutôt que de rentrer l’air déconfit. C’est dur parfois mais comment notre enfant peut-il avoir envie de réussir à l’école et de se réaliser professionnellement si ce que nous rapportons chaque jour du travail à la maison sont le stress et la colère ?

Nous pouvons aussi faire remarquer à notre enfant les instants de bonheur partagés ensemble et lui montrer qu’il est important de l’exprimer. « C’est un merveilleux moment de manger ensemble cette glace en se promenant, tu ne trouves pas ? » Et vous verrez c’est magique, il se mettra lui-même à verbaliser sa joie… Il n’y a pas de mot pour dire mon émotion lorsque mon enfant me dit au milieu d’un pic nique « nous sommes dans le bonheur, hein maman ? ».

Pour vous inspirer dans ce chemin, je vous recommande la lecture de deux livres qui m’ont considérablement aidée à modifier ma façon d’être et d’agir et m’ont aidée à comprendre que je pouvais m’entraîner à être plus heureuse, plus sereine, plus positive et plus enthousiaste :

4- Remplissez la boîte à soleil de vos instants de joie et de bonheur partagés

Je vous invite à découvrir une magnifique vidéo de Jeanne Siaud-Facchin sur la Boîte à soleil. C’est une jolie et poétique façon d’aider l’enfant à cultiver le bonheur : L’idée est d’inviter l’enfant à se construire une boîte à soleil imaginaire. A chaque fois qu’il vivra quelque chose d’apaisant, de joyeux, de plaisant, il peut la mettre dans sa boîte à soleil.

bonheur enfants comment faire

Cela permet de prendre l’habitude d’ancrer les moments de joie et de les vivre en pleine conscience.
Lorsque des épreuves plus difficiles apparaissent, l’enfant pourra alors ouvrir sa boîte à soleil et y puiser dedans de quoi mieux vivre les douleurs car il aura des ressources en lui pour s’accrocher à la vie.

La boîte à soleil est un précieux objet que nous devons avoir à tous les âges, qu’en dites-vous ?

Voila quelques idées pour apprendre aux enfants à être heureux, n’hésitez pas à compléter dans les commentaires pour que nous cheminions ensemble !

Et n’oubliez pas de laisser votre prénom et votre mail pour recevoir gratuitement tous les 15 jours les infos sur mes nouvelles publications et ne rien rater de mes activités et de mes vidéos pour inviter les enfants à découvrir le monde ! Je vous enverrai aussi mon Guide de Méditation pour les Enfants pour leur permettre d’apprendre à se connaître, à mieux gérer leurs émotions et à révéler leur potentiel ! A très vite !

 

Total
6
Shares

2 commentaires

  1. Salut
    j’ai suivi le lien vers ton site dans les commentaires Bloggeur Pro
    j’aime beaucoup l’angle d’attaque de ton blog, en tant que maman de 2 petites filles à qui j’essaie de transmettre le travail que je fais au quotidien sur moi même j’y suis très sensible même si ce n’est pas le domaine sur lequel je m’oriente …question de talent 😉 en tout cas ici il y en a 🙂
    Bravo!!!

    1. Merci Virginie, ton message me touche beaucoup ! Pour ma part, il aurait été impossible de ne pas traiter ce sujet car éveiller l’enfant à lui-même et au monde qui l’entoure dans une approche de sagesse, d’ouverture, de bienveillance et d’amour, c’était le message le plus important que j’avais à transmettre aujourd’hui… Je suis bien impatiente de découvrir ton travail prochainement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

error: Content is protected !!