Une série de podcasts proposant de courtes méditations de pleine conscience guidées par le Pingouin Zen pour aider les enfants à prendre conscience de leur corps et à en découvrir l’intériorité. 

Voici mon tout premier podcast “j’explore mon cerveau”. Pour l’écouter, rendez-vous sur la barre du podcast ci-dessus et cliquez simplement sur “Play” pour l’écouter. Un onglet “télécharger” est aussi accessible juste en dessous de la bande de lecture pour l’enregistrer directement sur votre appareil et pouvoir l’écouter sur votre smartphone par exemple.

A la découverte de son corps par la méditation

1er podcast : Voyage dans son propre cerveau

via GIPHY

J’ai l’immense plaisir aujourd’hui de vous faire découvrir mon tout premier podcast ! Cela permet à vos enfants de pouvoir suivre les méditations guidées sans avoir à regarder un écran et vous pouvez télécharger le podcast pour qu’il puisse l’écouter quand il le souhaite ! Vous me direz si cette forme vous plait…

La relation entre le corps et l’esprit de l’enfant : Agitation motrice et inattention

Les problèmes d’attention sont de plus en plus inquiétants dans les écoles. Les enseignants, et parfois même les parents, constatent des difficultés ressenties par de nombreux enfants au moment de fixer leur attention et de maintenir cette attention sans se distraire.

Ces enfants qui ont tant de mal à se concentrer sont généralement très agités, avec une certaine instabilité motrice. Ce sont généralement des enfants qui bougent tout le temps, qui semblent sans cesse être “ailleurs”, ne sont pas focalisés sur le moment présent. Cette incapacité à se concentrer sur ce qu’ils sont en train de faire les rend maladroits. Ils renversent sans arrêt quelque chose, ramassent le stylo tombé pour la vingtième fois depuis le matin, se basculent en arrière en riant, se lèvent et se rassoient toutes les 5 minutes, se font parfois mal en tombant de leur propre chaise dans la classe.

Qu’il s’agisse d’inattention, d’hyperactivité, de précocité ou encore de troubles de comportement, tous ces enfants ont en commun cette incapacité manifeste à gérer le temps et l’espace. Comme l’énonce déjà Bergès en 2005, “ces enfants “débordent dans le temps et dans l’espace”.

Connaître son corps pour apprendre à se maîtriser

Pour contrôler son corps, le calmer, le contenir, et parvenir à cesser de l’agiter en tout sens, encore faut-il le connaître. Cela suppose de prendre conscience de son enveloppe corporelle. En ayant une conscience propre de son corps, l’enfant peut inscrire son expérience dans le temps présent, c’est à dire vivre réellement ce temps et non agir dans un temps qui se déroule malgré lui.

Prendre conscience de son corps revient en réalité à apprendre à connaître son corps et donc à le maîtriser. Il est dès lors tout à fait légitime de se demander quelle part joue cette conscience corporelle dans la gestion des situations, des environnements, des émotions et plus encore dans sa manière de gérer la relation à l’autre, dans la manière de développer son savoir vivre ensemble, qui passe nécessairement par une compréhension de l’autre et de soi ?

Si ces réflexions vous intéressent, je vous recommande la lecture de l’intervention de JP Pes lors du colloque “La vie et le Temps” organisé par RezoDoc en 2006

La méditation pour observer son intérieur

Le “scan du corps” consiste en une visualisation des différentes parties du corps que de nombreux méditants connaissent. Le principe de cet exercice de pleine conscience est de concentrer toute son attention sur un support qui n’est pas extérieur à soi comme peuvent l’être une image ou un objet. Le sujet médite sur son propre corps en prenant le temps de l’observer, de mieux le connaitre et de prendre conscience de son propre ressenti corporel.

Pour rendre accessible cette pratique aux enfants, j’ai eu envie de présenter cette méditation comme un voyage intérieur.

L’enfant est invité à partir à la découverte de son propre corps et à explorer ce qui n’est pas visible et n’est donc accessible que par le mental et le ressenti.

Conscience corporelle et conscience de soi, deux concepts en miroir

Le podcast présenté ici vise à s’intégrer dans une série de podcasts qui amènent l’enfant, à travers une sorte de méditation de pleine conscience, à explorer son propre corps pour :

  • développer sa conscience corporelle
  • apprendre à ressentir ce qui se passe à l’intérieur de son corps
  • comprendre les liens étroits qui unissent le corps et l’esprit et dont la conscience peut être le lien

La conscience corporelle me semble fondamentale pour développer une réelle conscience de soi, de ses limites comme de ses liens avec l’environnement. Se comprendre nécessite d’intégrer que notre soi est délimité par une enveloppe physique permettant à l’être d’agir, de se mettre en relation et tout simplement d’exister.

Cette méditation consiste à laisser de côté la connaissance extérieure de son corps. L’enfant est amené à tourner son regard vers l’intérieur pour contempler tout l’univers qui s’y trouve. En comprenant l’immense potentiel du corps ainsi que la capacité de l’esprit à entrer en relation avec le corps, l’enfant découvre qu’être vivant, et muni d’un corps, est en soi un miracle. Il peut alors s’aimer tel qu’il est et prendre conscience de sa grandeur en tant qu’être humain.

1ère méditation : Découvrir son cerveau.

Je vous propose cette première méditation sur la découverte de son propre cerveau. L’enfant va entrer dans sa tête pour explorer cette sorte d’immense labyrinthe où il pourra se rendre compte que des milliers de pensées circulent dans tous les sens.

Il prend conscience qu’en calmant les pensées, il peut accéder à une vue plus claire des choses.

Bonjour Petit Lutin Merveilleux,

Je suis le Pingouin Zen et j’accompagne les enfants à se sentir bien avec eux-mêmes. Et aujourd’hui nous allons faire un voyage un peu spécial. Nous allons visiter ton cerveau ! 

Ton corps est un endroit magique que tu connais bien puisque tu l’habites en permanence. Mais as-tu déjà pris le temps de réellement l’explorer ? J’imagine que tu as déjà dû observer l’extérieur de ton corps : la couleur de tes cheveux, de ta peau, de tes yeux, la taille et la grosseur de ton corps, la forme de tes jambes ou de ton torse. Ou encore les contours de ton visage ou de tes mains.

Mais ceci n’est que l’enveloppe de notre corps. Imagine un coffre à trésors. Ce que tu vois n’est que le coffre et à l’intérieur de ce coffre se cachent des trésors incroyables ! Aujourd’hui nous allons découvrir l’un d’entre eux. Il s’agit de ton cerveau.

Tiens, regarde justement ! Vois-tu ce chemin de terre bordé d’arbres magnifiques ? Et ce petit pont à traverser pour rejoindre cette jolie balançoire ? Et bien tes pensées ne l’ont pas vu, trop occupées à courir dans tous les sens. Alors nous allons essayer ensemble de les ralentir et même de les ranger. Regarde, un peu plus loin justement il y a la Salle de Rangement. C’est comme une immense bibliothèque avec des milliers de tiroirs. Il y a des titres écrits, lisons ensemble : Ecole, jeux, amis, disputes, animaux, manger, dormir…

Mais il y en a tellement ! Toutes tes pensées ont donc un tiroir où il est possible de les ranger. C’est formidable ! Ce cerveau est très très bien organisé ! Alors c’est très simple. Nous allons rester un instant en silence et tu vas observer toutes les pensées qui circulent dans le labyrinthe. Dès que tu en vois une, tu vas vite la prendre et la ranger dans le tiroir.

Au fur et à mesure que tu ranges tes pensées, le labyrinthe se vide. On voit de mieux en mieux les chemins à présent.Tu vas pouvoir maintenant t’engager dans le chemin du labyrinthe qui mène à un lac magnifique. Tu peux t’y asseoir un instant et observer ce beau paysage. Prends le temps d’observer ce joli bleu turquoise de l’eau. Tu peux aussi voir les petits poissons rouges qui nagent tranquillement. Et au loin, tu entends une famille de canards qui barbotent en paix. Contemple paisiblement ce bel endroit. Si à nouveau une boule de pensée vient à toute vitesse calmer la tranquillité de ce lieu, attrape-là et range-là dans le tiroir.

Ton cerveau se sent bien maintenant que tu as tout rangé ! Regarde, le labyrinthe est maintenant plus éclairé, il y a un beau soleil et un grand ciel bleu ! C’est calme ! Tu vas pouvoir faire un grand sourire car maintenant tu as mis de l’ordre dans ton cerveau et cela lui a fait beaucoup de bien ! Tes efforts ont permis de tout ranger, tu peux être fière de toi ! Mais maintenant que tu as compris, j’espère que tu n’oublieras pas ton petit cerveau. N’hésites pas de temps en temps à venir ranger les pensées. Ton cerveau sera plus calme et très heureux de pouvoir se reposer un peu !

Je te laisse pour aujourd’hui, nous continuerons la prochaine fois notre voyage. A très vite, petit lutin merveilleux !”

Partager l'article
  • 27
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
Total
1
Shares
error: Content is protected !!