Pendant les vacances, c’est le moment idéal pour laisser de côté les apprentissages scolaires et accompagner l’enfant vers d’autres explorations. J’ai conçu un petit cahier de 18 pages de jeux pour aider l’enfant à développer sa concentration, que vous pouvez télécharger et imprimer librement. C’est donc l’occasion d’occuper intelligemment votre enfant, en l’amusant tout en l’aidant à renforcer son attention, ce qui lui sera très utile !

Cet article vous présente  tout d’abord mon cahier offert pour initier l’enfant aux activités qui favorisent attention, concentration et mémoire. Ensuite, je vous fais découvrir le formidable livre de Gilles Diederichs pour vous inspirer pleins d’idées de jeux pour aider vos enfants à être plus attentifs. Enfin, je vous livre quelques astuces pour accompagner au mieux votre enfant dans l’amélioration de la gestion de son mental et l’aider à être plus attentif jour après jour.

Le cahier de jeux et activités pour avoir l’esprit calme et attentif

Pour télécharger gratuitement le cahier de jeux, cliquez sur ce lien !

J’ai réalisé ce cahier de 18 pages afin de proposer aux enfants une petite découverte des jeux qui favorisent les capacités d’attention et de concentration. Il faut le considérer comme une petite initiation. Si l’enfant a apprécié, vous pouvez alors l’aider à aller plus loin avec le livre des 35 activités pour la concentration, que je vous présente juste après. 

Vous pouvez feuilleter ce cahier ici :

petits-jeux-pour-esprits-attentifs

Pour télécharger le cahier de jeux, cliquez ici !

Vous trouverez dans ce cahier quatre type de jeux différents :

Le Jeu du Voleur : Ce jeu consiste à observer une série d’images. Ensuite, une ou plusieurs images sont retirées et l’enfant doit retrouver quelles sont les images qui ont disparu.

Le Jeu de la Guirlande : Ici plusieurs images sont placées dans un ordre précis, l’enfant doit observer cet ordre attentivement. Ensuite, il doit replacer les images dans le bon ordre en faisant appel à sa mémoire. Ce jeu l’invite à renforcer sa capacité à structurer sa pensée en organisant les idées et en ordonnançant les éléments.

Le Jeu du Dessin Identique : L’enfant observe un dessin simple. Il doit ensuite cacher l’image puis dessiner ce qu’il a observé de mémoire en essayant de reproduire cette image le plus possible à l’identique.

Le Jeu du Récit d’une Aventure : Encourager l’enfant à raconter un événement, une journée ou encore une histoire l’aide à entraîner son attention et sa mémoire. Il doit essayer de se souvenir au maximum des détails et surtout bien les répéter dans l’ordre.

Le Jeu du Stop : En alternant des périodes Action où l’enfant s’agite et des périodes Stop où l’enfant se déplace sans bruit, au ralenti, nous aidons l’enfant à se focaliser sur une pensée et réduisant les sources de distraction. Il va apprendre grâce aux périodes de Stop à revenir à l’ici et au maintenant.

Le livre de 35 activités pour favoriser la concentration

Le livre qui m’a inspirée pour réaliser ce cahier de jeux pour l’attention et la concentration est celui de Gilles Diederichs aux éditions Mango : “Activités concentration : 35 activités pour développer l’attention de votre enfant”.

L’auteur y propose une série de jeux pour les enfants de 3 à 10 ans qui permettent de créer un temps d’échange et de complicité avec votre enfant tout en l’aidant à développer ses capacités de concentration. L’objectif de ces mini-activités est d’accompagner l’enfant vers la prise de conscience de son corps, de son être et de ce qui l’entoure.

Les jeux proposés sont très variés (mandalas, jeux de mémoire, d’écoute, d’observation…) et proposent à l’enfant un véritable programme d’entraînement à la mémorisation des informations. Chaque activité est associée à des pictogrammes qui vous permette de savoir immédiatement si l’activité est prévue pour l’intérieur ou pour l’extérieur (ou les deux), si l’activité peut être réalisée seul, à deux ou à plusieurs. Des conseils spécifiques sont donnés pour adapter les activités aux enfants de 3 à 5 ans. Le bienfait de chaque activité est décrit, ce qui vous permet d’en comprendre l’intérêt et donc d’en inventer des variantes. Les petites Astuces Santé qui se trouvent en bas de chaque page invite à faire une mini pratique de bien-être après l’activité pour en prolonger les bénéfices.

Ce livre apporte des tonnes d’idées pour constituer des petites séances de jeux. L’attention et la concentration se développent progressivement donc il est conseillé de pratiquer ces jeux régulièrement pendant une certaine durée avant de voir un réel changement. Chaque jeu peut être refait à l’infini car le livre propose seulement le cadre, à vous d’en créer le contenu. Je prends un exemple avec Le jeu du voleur, que j’ai repris dans mon cahier. Gilles Diederichs explique en quoi consiste le jeu et vous propose de prendre une dizaine d’objets, de laisser l’enfant les regarder un moment puis ensuite de détourner son regard et de dissimuler les objets. A l’enfant alors de vous dire quel est l’objet qui a disparu. Avec ce petit jeu, vous pouvez aisément créer des tas de combinaisons possibles : vous pouvez jouer avec des cartes images, des objets, des photos… Vous pouvez jouer à tour de rôle, ce qui permet à l’enfant d’avoir de courtes pauses entre chaque jeu. Vous pouvez aussi faire ce jeu avec des étiquettes de mots par exemple.

 Accompagner au mieux l’enfant dans ses séances de jeux d’attention et de mémoire

Il peut être intéressant de tenir un carnet dans lequel vous notez les performances de l’enfant, ce qui vous permet de noter les progrès au fur et à mesure. Vous pouvez aussi vous noter de 1 à 10 sa capacité d’attention pour voir si vous constatez une évolution au cours des semaines.

Créez un climat paisible avec l’enfant, en évitant toutes les phrases ou attitudes qui pourraient le stresser et ne vous crispez surtout pas s’il a dû mal à se concentrer. Si vous jugez qu’il est en difficulté, diminuez le niveau du jeu, en réduisant le nombre d’images ou d’objets par exemple pour le Jeu du Voleur, puis vous augmenterez très progressivement. Encouragez-le le plus possible car le “circuit de récompense” fait que le cerveau cherchera toujours à reproduire une situation dans laquelle il a ressenti du bien-être. Vous pouvez lire à ce sujet mon article qui traite du renforcement positif en vous invitant à réaliser un défi parents-enfants de 21 jours pour changer durablement son comportement ! Pour lire cet article, cliquez ici !

Vous pouvez aussi aider l’enfant à mieux observer son comportement. Par exemple, vous pouvez lui signifier que vous remarquez qu’il est un peu moins concentré depuis quelques minutes et surtout l’aider à comprendre ce changement: peut-être son esprit est-il fatigué et vous pouvez l’inviter à arrêter les jeux pour les reprendre plus tard / peut-être que l’enfant a besoin de changer de jeu car celui-ci éveille moins sa curiosité maintenant qu’il l’a fait plusieurs fois./ il y a un bruit qu’il n’y avait pas tout à l’heure qui l’attire et l’empêche de se concentrer sur ce qu’il faisait (le bruit de la télévision que quelqu’un vient s’allumer ou le bruit du petit frère qui joue dans le salon par exemple). Expliquez-lui que dans ces moments, une partie de son cerveau a envie de se concentrer pour réussir le jeu en cours mais qu’une autre partie a envie de se laisser distraire par le bruit (et au passage que nous sommes tous tous pareils – car cela permet de déculpabiliser l’enfant et c’est essentiel pour son évolution !). L’enfant peut alors choisir d’agir pour régler son conflit intérieur : en réduisant le bruit qui le dérange (en fermant sa porte par exemple) ou en s’autorisant quelques minutes de pause pour aller voir ce qui l’attire puis terminer le jeu ensuite, dans de meilleures conditions mentales…

Je trouve intéressant également de proposer par exemple aux enfants de prendre conscience de leur respiration pendant la réalisation d’une des activités. Ils vont pouvoir constater par eux-mêmes cela favorise sa concentration. Profitez-en pour leur enseigner qu’ils peuvent utiliser leur respiration lorsqu’ils souhaitent être très attentifs. N’oubliez pas de préciser que ce précieux outil peut leur servir à l’école mais aussi au parc de skates. Pour augmenter la motivation des enfants, il est important de les aider à comprendre qu’une meilleure attention ne permet pas seulement d’être bons à l’école, mais aussi et surtout d’être plus présents, plus sereins et plus performants dans tout ce qu’ils décideront d’entreprendre ! De la même façon, les enfants peuvent aussi expérimenter l’importance du regard pour mieux orienter leur attention.

Mieux l’enfant connaîtra les réactions de son cerveau, les fonctionnement de la concentration et de la mémoire, mieux il apprendra à les maîtriser. Ainsi, dans ces entraînements, les résultats importent peu. Ce qui compte surtout c’est d’aider l’enfant à apprendre à gérer son attention pour ne plus se disperser sans cesse. En apprenant à gérer son mental, l’enfant doit pouvoir choisir consciemment de fixer son attention sur quelque chose pour parvenir à devenir plus performant. Encourager ses analyses, ses efforts, sa motivation à essayer. C’est la seule chose qui importe. Le reste, c’est à dire les résultats et performances, viendront tout naturellement.

Pour aider l’enfant à aller plus loin dans la connaissance de lui-même, apprendre à gérer son mental et être en capacité de révéler son potentiel, j’ai créé un Kit complet dans lequel le Pingouin Zen guide l’enfant à travers un livret et des vidéos vers une initiation à la méditation de pleine conscience.

Vous souhaitez obtenir ce kit immédiatement pour faire découvrir la méditation à vos enfants ? Il suffit de cliquer ici !

Cet article vous a-t-il aidé ? Avez-vous testé le cahier de jeux ? Avez-vous réalisé des activités à l’aide du livre de Gilles Diederichs ? Je suis impatiente de lire vos retours et commentaires. Cela me permettra de vous préparer d’autres cahiers en répondant exactement à vos attentes !

Partager l'article
  • 39
  •  
  •  
  •  
  • 5
  •  
Total
5
Shares
error: Content is protected !!