Développer l’intelligence émotionnelle des enfants : 13 activités d’art-thérapie à tester !

Je partage avec vous aujourd’hui ces activités pour aider les enfants à développer leur intelligence émotionnelle.

C’est en découvrant le livre passionnant de Alain Dikann “Développer l’intelligence émotionnelle avec l’art thérapie” (disponible sur Amazon) que j’ai mesuré combien les activités d’art-thérapie présentaient une forme particulièrement adaptée pour les enfants. Ludiques, surprenantes et originales, ces activités créatives peuvent les aider à apprivoiser leurs émotions et apprendre à mieux les vivre au quotidien. Pour les avoir testées, je peux vous dire que les enfants adorent ces expériences dans lesquelles on ne leur demande pas d’être performants mais juste d’être eux-même et de s’exprimer librement. J’espère que vous vous prêterez au jeu et que vous pratiquerez avec eux ces activités, autant enrichissantes pour les enfants que pour les adultes !

Dans cet article, je vous présenterai d’abord ce qu’est l’intelligence émotionnelle, et pourquoi est-ce si important de la développer dès l’enfance. Puis je vous expliquerai en quoi l’art-thérapie est un excellent moyen d’explorer le monde des émotions avec les enfants.

Dans une deuxième partie, je vous présenterai plusieurs jeux et activités pour développer l’intelligence émotionnelle avec l’art-thérapie. Dans une logique d’approfondissement par étapes, vous découvrirez tout d’abord des jeux pour apprendre à lâcher prise et vivre l’instant présent. Puis, je vous présenterai quelques jeux pour exprimer ses ressentis et ses affects. Enfin, une dernière série de jeux permettra d’aborder la relation aux autres dans le rapport à ses émotions.

Avec ces quelques activités, développer son intelligence émotionnelle devient un jeu d’enfant alors amusez-vous bien !

Développer l’intelligence émotionnelle : Une nécessité pour bien vivre

Le rôle des émotions

Nos émotions depuis toujours nous aident à vivre et à survivre. Elles sont autant de guides pour nous permettre de comprendre ce qui nous touche, ce qui est important pour nous et quelles sont nos limites. En créant un mouvement à l’intérieur de nous-même, nos émotions nous poussent à réagir. Et ce mouvement a pour but de nous pousser à nous adapter aux situations et aux environnements qui se présentent.

Nous vivons tous des émotions, êtres humains ou animaux, dès notre naissance. Nous ressentons de la peur et nous cherchons à nous mettre à l’abri. Nous sommes tristes et nous pleurons pour appeler à l’aide. Nous sommes frustrés et nous nous mettons en colère pour tenter à tout prix de satisfaire son besoin inassouvi. Nous partageons de la joie pour intégrer un groupe. Nos émotions nous permettent de vivre.

Si nous les rejetons ou les ignorons, les conséquences sur notre bien-être peuvent être dramatiques. Cela crée une sorte de distorsion entre le physique et le mental qui peut engendrer anxiété, dépression, burn out…

L’importance de développer l’intelligence émotionnelle des enfants

L’intelligence émotionnelle traduit la capacité à composer avec ses propres émotions et celles des autres. Cela suppose de savoir les reconnaître et les identifier pour être capable d’opérer une mise à distance. C’est indispensable pour ne pas se laisser dominer par nos émotions et éviter les réactions de débordement qui peuvent en découler.

Aider l’enfant à développer son intelligence émotionnelle, c’est lui offrir l’opportunité d’apprendre à utiliser ses émotions tout en restant maître de lui-même. Il pourra alors devenir un adulte capable de garder le contrôle de soi en toutes circonstances, capable de communiquer positivement même dans le conflit ou dans la confusion, capable de réagir positivement pour chercher des solutions plutôt que de créer des problèmes en avalanche.

Précédemment, j’ai déjà publié des outils pour aider les enfants à gérer leurs émotions que vous pouvez aller consulter :

L’art-thérapie, un outil au service de l’intelligence émotionnelle

L’art-thérapie est une discipline paramédicale qui intervient en milieu médical mais aussi de plus en plus de le milieu social, éducatif ou encore dans les pratiques de développement personnel. Il permet d’exprimer ses ressentis, de libérer les tensions provoquées par les émotions, de créer des liens sereins avec les autres et de grandir en soi-même. Les pratiques d’art-thérapie permettent de partir à la découverte de soi et de comprendre ce qui peut être difficile de vivre à l’intérieur de soi. En allant puiser dans ce qui est sensible, nous pouvons alors essayer de réaliser une transformation intérieure dans le sens d’un mieux être et d’un mieux vivre. C’est pourquoi l’art-thérapie est particulièrement indiqué pour cultiver et développer l’intelligence émotionnelle. Alors faisons-en profiter les enfants !

Activités d’art-thérapie pour développer l’intelligence émotionnelle

Les activités présentées s’inscrivent dans une démarche progressive. Il s’agit d’approcher pas à pas son processus émotionnel et de potentiellement le transformer. Dans un premier temps, l’enfant va pouvoir faire des jeux qui vont l’aider à  lâcher prise et profiter du moment présent. Ensuite, il va pouvoir travailler à l’expression de ses ressentis et de ses émotions. Il pourra ensuite aborder la relation à l’autre.

Il est utile de rappeler ici que l’objectif n’est pas d’apprendre une quelconque pratique artistique mais bien d’utiliser notre instinct créatif pour s’exprimer, mieux se connaître et développer sa compréhension des situations. La pratique artistique intervient ici en tant que médiation pour pouvoir s’exprimer.

Avant chaque activité, il est recommandé de consacrer un petit instant à la relaxation en fermant les yeux et en respirant profondément. Lorsque l’enfant est détendu, il peut alors commencer l’activité.

Vous l’avez compris, seuls comptent le processus de création et le plaisir de créer !

Jeux pour lâcher prise et profiter de l’instant présent

1/  Mettre ses émotions en mouvement

L’enfant choisit un morceau de musique qui l’inspire et il va pouvoir danser librement dessus. Il se laisse aller à faire des mouvements au rythme de cette musique. S’il n’a pas d’idée de musique, vous pouvez le laisser choisir l’humeur qu’il souhaite (musique joyeuse, romantique, énergique…) et choisir pour lui une musique dans l’état d’esprit qu’il aura demandé.

2/ Chanter plutôt que parler

L’enfant invente une phrase librement. Il peut aussi choisir une expression ou une phrase qu’il a entend ou lu, s’il préfère. Ensuite, il va chanter cette phrase en improvisant librement la mélodie. Il peut répéter la phrase autant de fois qu’il le souhaite, le temps de sa chanson.

3/ La bulle de protection

L’enfant ferme les yeux et imagine une grande bulle qui l’entoure et le protège. Elle représente l’espace dont il a besoin pour mettre son corps en mouvement dans toutes les directions sans se déplacer. Ensuite il ouvre les yeux et fait des mouvements avec les bras dans tous les sens en haut, en bas, sur les côtés comme pour délimiter cette bulle imaginaire.

4/ Dessiner à l’aveugle

Une grande feuille blanche est collée avec du scotch sur une table. Les yeux de l’enfant sont bandés et il va dessiner à l’aveugle avec un feutre. Lorsqu’il estime avoir terminé, on retire le bandeau de ses yeux et il peut alors découvrir son œuvre.

Jeux à la découverte de soi et de ses émotions

5/ La silhouette émotionnelle

Vous commencez par proposer à l’enfant de choisir l’émotion qu’il souhaite (peur, surprise, joie, colère…). Puis vous posez au sol une grande feuille de papier kraft. Puis vous invitez l’enfant à prendre la pose allongée qu’il souhaite et vous allez “détourer sa silhouette” au feutre noir. Ensuite, l’enfant va pouvoir “remplir” sa silhouette de l’émotion qu’il a choisie, notamment en dessinant les expressions du visage en accord avec l’émotion choisie.

6/ Jeu de rôle Émotions

Vous allez jouer au photographe avec l’enfant. Il s’agit d’un jeu de rôle ou chacun alternativement va jouer le rôle du modèle et le rôle du photographe. L’enfant prend une pose afin d’exprimer une émotion de son choix. Il peut choisir d’être assis, debout, en équilibre…. Vous jouez le rôle du photographe en faisant comme si vous preniez en photo la pose. Ensuite les rôles s’inversent.

7/ Expressions du visage sur argile

Sur une assiette en carton on étale de l’argile pour représenter un visage. L’enfant va modeler ensuite les expressions du visage pour exprimer une émotion de son choix. Il esquisse ainsi les formes et les traits qui correspondent à cette émotion.

8/ L’humeur du moment

Sur une feuille de dessin, l’enfant peint son humeur du moment totalement librement, en choisissant les formes et les couleurs qu’il souhaite.

9/ Improvisation musicale pour dire son émotion

L’enfant prend un instrument et va devoir émettre des sons en relation avec l’émotion qu’il choisit d’exprimer. Il peut aussi agrémenter sa musique avec des sons émis par son corps : claquements de doigts, bruits avec la bouche, taper des pieds…

Jeux pour s’ouvrir à de nouvelles expériences

10/ Projections de peinture

L’enfant choisit une émotion et choisit la couleur qui selon lui la représente le mieux. Ensuite vous prenez un pot de peinture de la couleur choisie et vous la mélangez avec de l’eau de sorte qu’elle soit très liquide. Vous placez au sol une très grande feuille de papier. L’enfant, avec des pinceaux de différentes tailles, va réaliser des projections de peinture au pinceau pour représenter l’émotion qu’il a choisie initialement. Activité à faire dehors de préférence si vous ne souhaitez pas repeindre vos murs !

11/ Dessin semi-guidé

Sur une feuille de dessin, vous placez deux ou trois formes géométriques de couleur différentes. Par exemple un cercle bleu, un carré rouge et un triangle jaune. L’enfant va devoir les relier et faire une création à partir des éléments imposés.

12/ La boule d’argile déformée

Vous donnez un morceau d’argile à l’enfant qui devra former une boule (de la forme d’une orange à peu près). Ensuite cette boule et mise dans un sac plastique. L’enfant est alors invité à jouer avec. Il peut taper dessus, la rouler, l’écraser… La forme est alors extraite du plastique et posée sur la table. A partir de la forme obtenue, l’enfant va modeler une création librement.

13/ Improvisation théâtrale

Vous choisissez ensemble les éléments d’un scénario fantastique, imaginaire, irréel. Puis ensemble, vous allez improviser la scène choisie.

Voila pour cette petite série de 13 activités d’art-thérapie pour développer son intelligence émotionnelle. N’hésitez pas à la compléter dans les commentaires, on adore toujours découvrir vos idées !

A propos d’intelligence émotionnelle, je vous prépare une grande surprise : le programme “1,2,3… Emotions” que je lance prochainement pour accompagner les enfants à découvrir, apprivoiser et dompter ses émotions ! Pensez à vous inscrire à la newsletter pour vous tenir informer du lancement du programme ! A très vite pour la suite !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  • 4
  •