Voici 6 jeux pour initier les enfants à l’expression corporelle et au théâtre, qui leur permettront de de comprendre comment le corps peut aussi devenir un langage et permettre de communiquer avec les autres !

Lorsque j’ai partagé sur le blog une séance d’éveil corporel inspirée de danse contact, je ne m’attendais pas à ce qu’il devienne l’un de mes articles les plus visités et appréciés !

J’en suis ravie car je suis convaincue que l’accompagnement des enfants à l’éveil de leur conscience corporelle est essentielle. Les enfants qui souffrent de troubles de l’agitation, de la concentration, ou encore de difficultés de gestion de leurs émotions sont de plus en plus nombreux. La diminution de ces troubles nécessite d’apprendre à prendre la maîtrise de soi : contrôler son corps pour ne pas bouger dans tous les sens, contrôler son esprit pour ne pas se disperser, contrôler ses réactions pour ne pas subir ses propres tempêtes émotionnelles.

J’ai donc initié une série de podcasts de méditations guidées Découvrir son corps avec la méditation lors de mon précédent article.

Aujourd’hui, je poursuis encore ce travail de réveil de la conscience du corps et de son intériorité avec cette nouvelle séance qui intègre parfaitement ma réflexion du moment. La séance est encore plus sympathique à faire à plusieurs mais elle peut parfaitement être faite à deux si vous êtes seul(e) avec votre enfant.

Mais surtout, au-delà des jeux, séances ou exercices, n’oublions pas à quel point danser fait du bien, à tout âge ! C’est un exutoire irremplaçable et encourager l’enfant à explorer son corps dans la danse est un moyen miraculeux pour lui permettre de faire connaissance avec lui-même et d’apprivoiser son être intime.

via GIPHY

 

Présentation de la séance et échauffement corporel

Vous commencez par expliquer aux participants en quoi va consister cette petite séance de jeux d’expression corporelle et d’initiation au théâtre; Vous pouvez profiter decette présentation pour initier un petit échange sur le rôle du corps dans l’expression et dans la communication. Tous les participants se mettent debout et forment un cercle ensemble. Si vous n’êtes que deux, vous vous mettez alors face à face.

Vous pouvez introduire ainsi par exemple :

“Je t’invite à faire quelques jeux avec moi pour mieux découvrir ton corps et l’utiliser pour parler. Et oui ! Le corps est capable de dire beaucoup de choses sans avoir à utiliser des mots ! Regarde par exemple, lorsque nous sommes très tristes, que faisons-nous ? Et, oui nous pleurons. Notre corps exprime l’émotion sans que nous ayons à intervenir consciemment. On ne se dit pas “tiens, je vais pleurer pour montrer que je suis triste !”. Non, les larmes viennent toutes seules. C’est notre corps qui parle… Et lorsque nous voyons quelqu’un pleurer, nous savons immédiatement que la personne ressent de la tristesse sans qu’il ne soit nécessaire pour elle de nous dire ce qu’elle ressent.

Un autre exemple : lorsque tu es tout heureux d’avoir gagné quelque chose, un match, un jeu de société, des billets gratuits pour une sortie, as-tu déjà observer quels gestes tu faisais ? (laisser l’enfant répondre). Oui, parfaitement. Tu te lèves, tu lèves les bras, sers les paumes des mains et pousse un cri de joie ! Une fois encore, c’est ton corps qui exprime ce que tu ressens.

Nous allons donc explorer un peu plus comment notre corps exprime toutes ces choses que nous vivons à l’intérieur. Mais avant, nous allons un peu le réveiller ce corps. Alors c’est parti pour un petit échauffement !”

Les participants lèvent les bras vers le ciel en inspirant par les narines (inspirer fort pour leur montrer) et en s’étirant comme pour attraper les étoiles. Leur faire penser à rester détendu, les épaules basses, et à sourire. Puis nous quittons le ciel pour redescendre sur Terre et toucher le sol. Nous allons regarder entre nos jambes pour voir si il y a des fleurs par ici . Puis lentement, nous déroulons le dos lentement pour revenir debout la tête droite et nous dire tous un petit bonjour !

1/ Le ballon imaginaire : interagir avec son corps

Si vous êtes deux, installez-vous face à face avec une certaine distance entre vous; si vous êtes plus de deux, placez-vous en large cercle. Le principe consiste à imaginer qu’il y a un ballon et que les participants jouent à se l’envoyer de l’un à l’autre. Ce jeu, utilisé en théâtre notamment, permet de travailler la façon dont on peut utiliser son corps pour se faire comprendre et pour créer une relation avec l’autre, en regardant bien dans les yeux, en étant confiant et assuré, et en ayant une expression corporelle claire grâce à laquelle nous pouvons exprimer correctement une attente.

Celui qui tient le ballon imaginaire doit regarder clairement la personne à laquelle il a choisi d’envoyer le ballon. Celle-ci peut donc se préparer à réceptionner. La première personne qui tient le ballon va faire semblant qu’elle prend des forces et lève les bras en lançant le ballon vers l’autre personne. Celle qui le reçoit mime la réception en faisant comme si elle attrapait le ballon avec ses mains. Ensuite, elle choisit une autre personne à qui envoyer le ballon et ainsi de suite…

Lorsque le principe commence à être maîtrisé, il peut être demandé aux participants d’ajouter des bruits pour signifier l’effort que représente l’envoi d’un ballon qu’on imagine très lourd et de la même façon le fait de l’attraper. Comme des joueurs de Rolland Garros, chacun va faire une sorte de râle pour mimer un effort important du corps.

2/ 1-2-3 Soleil Émotions pour exprimer l’émotion avec son corps

Ce jeu d’expression corporelle permet de travailler sur les ressentis de son corps tout en apprenant à exprimer ses émotions. Tout le corps va devoir être utilisé à travers l’attitude, la posture ou encore les grimaces pour faire apparaître à l’extérieur ce qui est vécu de l’intérieur.

eveil-corporel-enfant

Les enfants sont invités à jouer à 1-2-3 soleil d’un façon un peu différente. Au moment de rester comme une statue, ils vont devoir se figer en exprimant une émotion avec leur corps.

Cette émotion à représenter en mouvement doit être indiquée à l’avance :

  1.  J’annonce l’émotion à mimer
  2. Je me retourne et les enfants avancent en ligne.
  3. Je dis “1-2-3 Soleil !”, tout le monde s’arrête en mimant l’émotion !
  4. Je me retourne pour regarder les enfants immobiles, dans une posture imitant l’émotion que j’ai indiquée en amont.

“Vous allez exprimer la colère. Montrez que vous êtes très très en colère. (se retourner). Attention je compte, 1-2-3 Soleil ! Voyons voir, est-ce que vous avez tous l’air en colère ? Ah oui, oui, vous semblez très fâchés, c’est parfait ! Bien à présent vous allez imaginer que vous apprenez une très bonne nouvelle. Nous allons exprimer la joie. (se retourner). 1-2-3 Soleil ! Ah oui, vous êtes très joyeux ! Très bien ! A présent, imaginez que vous voyez devant vous un animal qui vous fait très très peur. (se retourner). 1-2-3 soleil : Oh oui ! Voyons voir, je ne suis pas sûre que tu as très très peur Léo, allez imagine qu’il y a un monstre terrifiant devant toi ! tu es terrifié ! Oh la la, oui là tu as très peur je vois !…”

Vous pouvez ainsi imiter les principales émotions : colère, joie, peur, honte, amour, dégoût.

3/ Improvisation théâtrale

Ici tous les participants vont mimer en même temps de courtes situations qui leur sont d’abord décrites, en se déplaçant librement dans la salle. Chacun va donc pouvoir se croiser, s’observer, tout faisant lui-même son jeu de théâtre. Les scènes à mimer prévoient une interaction avec les autres. En effet, ce sont les autres qui génèrent chez le participant des réactions (surprise, gêne ou encore admiration). Donc en marchant dans la pièce et en jouant, chacun doit bien regarder les autres dans les yeux pour montrer que ce sont eux qui déclenchent son attitude.

Voici quelques situations que vous pouvez proposer, mais vous pouvez en imaginer à l’infini :

– J’ai trouvé un objet que je tiens dans mes mains. Je ne m’attendais absolument pas à me retrouver nez à nez avec cet objet bizarre. Je suis très étonné et je regarde l’objet avec surprise.

– Je marche dans la rue mais je suis très timide. Maladivement timide. Alors je me fais tout petit pour que personne ne me voit, je baisse la tête, je garde mes épaules levés. Je suis très gêné dès que je croise quelqu’un…

– Je regarde des gens passés dans la rue et je les trouve vraiment très beau. Ils suscitent toute mon admiration. J’écarquille les yeux, je lève les bras, je fais une moue avec mon visage, bref je montre que je suis très impressionné et que ce que je vois me laisse en admiration.

4/ Le jeu d’imitation : imiter un animal avec son corps

Le jeu d’imitation permet d’explorer les possibilités immenses de son corps et surtout de comprendre qu’il peut être utilisé dans la vie de tous les jours pour incarner la personne que nous souhaitons être. En effet, en fonction de nos attitudes corporelles, nous communiquons beaucoup de choses sans même nous en rendre compte.

Dans mon article Devenir confiant comme un héros, je vous explique tout sur le langage corporel et propose des jeux pour aider les enfants à utiliser l’expression corporelle pour gagner confiance en soi.

Ici je vous propose un jeu d’imitation d’animal mais bien sûr vous pouvez inventer d’autres sortes d’imitation en fonction de l’âge ou des centres d’intérêt des enfants. L’exercice consiste à désigner le nom d’un animal puis chacun va devoir l’imiter à sa façon. Une autre variante est de demander à chaque participant à tour de rôle d’imiter un animal de son choix et en laissant le soin aux autres de deviner de quel animal s’agit-il.

expression-corporelle

Une dernière variante plus interactive : chacun imite l’animal de son choix et se déplace dans la pièce. Lorsque les animaux se croisent, ils expriment avec leur corps la façon dont leur animal réagit face à cet autre animal mimé par l’autre participant.

5/ Le Jeu de la statue

Le jeu de la statue est vraiment l’un des préférés de mon petit garçon. Les enfants peuvent bouger librement dans la salle. Au signal (cloche, musique qui s’arrête, taper des mains…) chacun se fige comme une statue et doit rester immobile. L’animateur peut s’amuser à venir toucher les participants, les regarder, les porter et même les déplacer. Les participants doivent essayer de ne pas bouger un seul membre !

C’est encore plus amusant si chacun a l’occasion de jouer le rôle de l’animateur et de venir toucher les statues et essayer de bouger leurs membres.

6/ Danse et expression de soi avec son corps

Un dernier exercice plus libre et plus artistique pour terminer cette petite séance ! Vous mettez de la musique. Les participants peuvent danser dans la pièce en utilisant tout l’espace et en bougeant librement leur corps. Quand la musique s’arrête, tout le monde s’arrête et se recroqueville au sol en forme de petite boule, comme un hérisson qui rentre la tête, se met en boule et sort ses pics. Lorsque la musique reprend, chacun se lève à nouveau et recommence à danser. Cet exercice est idéal pour commencer à ramener le calme après une séance où tout le monde a bougé, a ri, s’est amusé. La musique doit être douce et relaxante et les temps où la musique est arrêtée et que tout le monde reste en boule doit être de plus en plus long. L’idée c’est de progressivement amener les enfants à demeurer dans la position de la boule.

danse-enfants

Comment finir la séance d’expression corporelle

Vous pouvez ensuite proposer aux enfants de s’allonger sur le dos et leur mettre une musique lente et apaisante. Chacun doit essayer d’être mou comme une spaghetti. Amenez les enfants à ressentir leurs jambes pour vérifier qu’elles soient bien toutes molles, puis le torse, les bras et enfin la tête. Tout le corps doit être complètement mou, détendu. Ensuite ils vont lentement rouler pour se mettre sur le côté puis lentement s’asseoir.

Les participants s’assoient en cercle et échangent leur impression concernant cette séance. Avant de se lever, ils se remercient d’avoir réalisé cette séance tous ensemble.

Voila quelques jeux d’expression corporelle et de théâtre que j’avais envie de partager avec vous, en espérant qu’ils seront l’occasion de partager un moment paisible et joyeux avec les enfants !  N’hésitez pas à prolonger l’émergence des idées en proposant d’autres jeux en commentaire ou en partageant votre retour d’expérience de cette séance !

Partager l'article
  • 11
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
error: Content is protected !!