Je reviens d’un colloque sur “l’Incroyable Cerveau de Nos Enfants” avec dans ma besace une idée de la célèbre Jeanne Siaud-Facchin, psychologue référente en matière de précocité …Avec un bocal, des billes et un défi de 21 jours, vous accompagnez votre enfant dans la transformation de son comportement. A expérimenter absolument !

Ce défi tout simple pourrait bien vous surprendre par son efficacité. Pourtant je l’ai testé et en 21 jours chacun au sein de la famille a pu faire évoluer ses postures, remettre en cause ses comportements automatisés, faire plus attention à l’autre et finalement évoluer…

En demeurant fidèle aux valeurs fondamentales de l’éducation, en appliquant le renforcement positif et en modifiant sa manière d’accueillir les agissements de son enfant, voici une solution aussi simple qu’efficiente. En trois semaines, le comportement de l’enfant comme celui des parents progresse vers une attitude positive et constructive. Alors, allez-vous relevez le défi ?

Des valeurs fondamentales avec lesquelles les parents constituent un socle d’éducation

Il est parfois très compliqué de se sentir aligné en tant que parent. Face aux difficultés, le comportement de l’enfant et des parents s’enferment parfois dans des postures figées dont ils ne parviennent plus à sortir. En se tournant vers les méthodes éducatives, nous nous perdons parmi les centaines de livres qui préconisent des solutions contradictoires, les multiples théories qui s’opposent…Et comme ces théories changent et évoluent, il n’est pas aisé de s’y retrouver.

J’ai d’ailleurs largement expliqué comment les méthodes éducatives peuvent parfois mener dans des impasses et je vous accompagne à d’abord revenir sur l’observation de l’enfant tel qu’il est en tant qu’individu unique et sur l’observation de soi en tant parent, avec notre propre histoire, nos propres conditionnements et nos schémas établis. Pour aller plus loin et essayer de prendre de la distance, je vous invite à consulter mon article Les 5 raisons pour lesquelles les méthodes éducatives ne fonctionnent pas.

Trois repères peuvent néanmoins être retenus. Ils constituent des valeurs universelles sur lesquelles les parents peuvent s’appuyer pour agir en se sentant ajustés :

  • la clarté
  • la cohérence
  • la consistance

En gardant toujours en tête ces trois concepts, vous aurez une ligne de conduite pour une attitude toujours adaptée aux situations.

Le renforcement positif : la clef d’une relation familiale apaisée 

La punition, appliquée pendant très longtemps comme une méthode incontournable, est mise actuellement en pièces par les récentes recherches scientifiques autour de la Neuroéducation et de la Neuropsychologie. Punir est un moyen de manifester son désaccord mais cela ne permet JAMAIS de faire évoluer un comportement, hormis sur du court terme.

Pour modifier DURABLEMENT le comportement d’un enfant, il faut le surprendre à bien faire et valoriser ce qu’il a fait. Plus nous valorisons l’enfant, plus nous agissons dans son cerveau en déclenchant les hormones du plaisir. La spirale se transforme car l’enfant trouvera de la satisfaction directe à “bien faire”.

L’enfant va progressivement modifier en profondeur son comportement pour renouveler ce sentiment de satisfaction personnelle et de bien-être. Un cercle vicieux se met alors en marche où chacun ressent de plus en plus de bien-être et un sentiment de calme qu’il n’aura de cesse d’entretenir. Les attitudes d’opposition, de reproche ou encore de contradiction permanente s’estompent à la fois chez l’enfant et chez les parents… La relation est de plus en plus apaisée au sein de la famille et les circuits neuronaux du bien-être ensemble, du respect mutuel, de la bienveillance partagés vont s’auto-alimenter au fur et à mesure et se renforcer durablement.

21 jours pour instaurer un climat familial apaisé

La science a révélé qu’il faut 21 jours au cerveau pour installer un nouveau comportement. En tant que parent, nous avons l’habitude de réagir dès que l’enfant n’a pas le bon comportement. Nous lui envoyons une image négative de notre relation et générons les hormones du stress qui mettent à distance celles de l’apaisement et du plaisir.

L’idée de cette petite expérience est d’inverser le schéma. Nous allons apprendre à être attentif aux comportements positifs de notre enfant (car il en a toujours) et les valoriser.

Comment faire ?

  • Un bocal et des billes pour évoluer ensemble : Il suffit d’installer un bocal dans votre salon et à chaque fois que vous pouvez, vous dites à l’enfant quelque chose de positif. Vous lui faites remarquer qu’il a bien agi et qu’il peut être fier de ce comportement. Renoncez à enlever les mauvaises herbes et cultivez les fleurs ! A chaque fois que vous donnez une parole positive à l’enfant, vous mettez une bille dans le bocal.

Une petite explication en vidéo :

  • 5 minutes de bonheur partagé ensemble : Tous les soirs, vous allez partager 5 minutes de d’échanges agréables avec votre enfant. Il a la parole pour vous raconter ce qu’il a fait dans la journée et toute autre chose qu’il a envie de partager avec vous. Le parent adopte une posture d’écoute bienveillante pendant ces 5 minutes.

Vivez l’expérience pendant 21 jours et faites vos retours dans les commentaires !

Source : Intervention de  la psychologue Siaud-Facchin lors du colloque “Neuroéducation, neuropsychologique : comprendre “l’incroyable cerveau” de notre enfant”  du 20 Janvier dernier à Vaison La Romaine, organisé par l’association Etre et Réussir.

Vous aimez les conseils de la psychologue clinicienne Jeanne Siaud Facchin ? Spécialisée dans le Haut Potentiel Intellectuel, elle a consacré un ouvrage à l’enfant précoce. Pour un aperçu de ce que ce livre nous enseigne, vous pouvez lire mon article “Aider l’enfant surdoué à vivre pleinement sa différence et à s’épanouir”.

Soucieuse d’accompagner les enfants dans le chemin du bonheur, Jeanne Siaud-Facchin enseigne la méditation aux jeunes. Elle encourage les enfants à développer la pleine conscience pour être plus sereins. L’histoire de la “boîte à soleil” qui permet de s’imprégner pleinement des moments de joie et de bonheur pour apprendre à construire une identité positive est magnifique. Vous pouvez la découvrir et voir la vidéo dans mon article Comment apprendre le bonheur aux enfants.

 

Pour découvrir mes nouveaux articles, activités et vidéos au fil de mes créations gratuitement dans votre boîte mails, n’oubliez pas d’inscrire vos prénoms et adresse mails !

En cadeau de bienvenue je vous offre le Guide des Mini-méditations pour initier votre enfant en partageant ensemble un moment de bien-être !

Avez-vous apprécié cet article ? L’avez-vous trouvé utile ? Faîtes voyager les idées par un Like Facebook et un partage avec vos amis sur vos réseaux préférés !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*

error: Content is protected !!